Blog
Année universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS

Année universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS

Une rencontre d’informations et d’échanges avec les nouveaux bacheliers désireux de s’inscrire à l’Université de Kara et les anciens étudiants s’est déroulée, le lundi 25 septembre 2017, au campus sud de l’Université de Kara. Cette rencontre, la deuxième du genre après celle du 15 septembre, avait pour but d’informer les uns et les autres sur les procédures et modalités d’inscription en vigueur à l’Université de Kara. Initiée par la direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS), cette rencontre a été animée par sa directrice Mme Kuwèdaten NAPALA, entourée de ses collaborateurs et des responsables pédagogiques des différentes facultés de l’Université de Kara.
En début de chaque rentrée académique à l’Université de Kara, des séances d’information sont toujours organisées à l’attention des nouveaux bacheliers et anciens étudiants. Cette année, ils étaient nombreux à répondre présents à ce rendez-vous.
Au cours de cette rencontre, les échanges avec les étudiants ont porté sur les établissements ouverts, les différentes filières et les offres de formation disponibles à l’Université de Kara. Des notions essentielles sur le système LMD leur ont été données. Et d’une façon particulière, ils ont été outillés sur les procédures de l’inscription en ligne déjà en vigueur à l’Université de Kara depuis l’année universitaire 2016-2017. Parlant du bien-fondé de ces séances d’information, Mme NAPALA a affirmé qu’elles ont pour objectif d’amener les étudiants à bien choisir leur filière et à s’inscrire facilement sans trop de difficultés. « Outre les informations d’ordre général sur les facultés et les offres de formations, nous les entretenons surtout sur le processus d’inscription en ligne. Beaucoup d’étudiants ne savent pas comment s’inscrire en ligne et cela engendre des difficultés que la DAAS gère durant tout le reste de l’année universitaire », a-t-elle ajouté.
Pour le démarrage des inscriptions, toutes les dispositions ont été prises par l’administration universitaire pour leur bon déroulement. A cet effet, les différentes divisions de la DAAS qui gèrent les questions relatives aux inscriptions ont fait l’objet d’une présentation, afin que les étudiants sachent vers quelles structures s’orienter en cas de besoin. Les Cellules d’Information Pédagogique (CIP) des différentes facultés, dont les membres étaient présents à cette rencontre, sont opérationnelles et prêtes à accompagner les étudiants, anciens comme nouveaux. Faisant cas des dispositions mises en place pour faciliter les inscriptions aux étudiants au niveau de la Faculté des Sciences et Techniques (FaST) dont les locaux se trouvent actuellement au campus nord à Pya, M. Kwamivi SEGBEAYA, enseignant-chercheur à la FaST, a fait savoir que la distance étant un facteur limitant pour les enseignants et les collègues qui sont au sein des CIP, des possibilités visant à maintenir un bureau des CIP à Kara, et aussi sur le site de Pya pour leur faciliter les démarches, sont envisagées.
Des présentations du Centre des Œuvres Universitaires de Kara (COUK) et de la Bibliothèque Universitaire ont également été faites aux étudiants.
A la suite de ces différentes présentations, les échanges ont permis d’apporter des compléments d’informations aux diverses inquiétudes des étudiants. Ils ont également reçu d’utiles conseils devant leur permettre de bien réussir leur cursus universitaire.
La rencontre a été très utile aux étudiants au regard des impressions recueillies. « Avec cette séance, je remarque que tout est plaisant ici à l’Université de Kara, rien n’est compliqué, il suffit d’y mettre un peu de volonté pour que cela marche. J’invite donc mes frères et sœurs à aller loin dans les études et à explorer la vie universitaire. Pour les inscriptions en ligne, il est question de bien suivre à la lettre les différentes étapes détaillées au cours de cette rencontre et si l’on le fait bien, il n’y aura pas de complication, ni pour l’étudiant, ni pour la DAAS », nous a confié Mlle KASSAM Oupidja, future étudiante au département d’anglais. Pour M. KAWELE Essossinam, nouveau bachelier désireux de s’inscrire à la FaST, son choix d’étudier à l’Université de Kara vient du fait que l’institution propose une diversité de filières et plus besoin de se retrouver à Lomé à la recherche d’une formation adéquate. Selon Mlle BADOGUEMA  Mabramba, future étudiante à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques (FDSP) : « la proximité de l’Université de Kara nous soulage énormément. Cette rencontre nous motive à persévérer et à réussir nos études. »








RENCONTRE D'INFOS DAAS AVEC LES ETUDIANTS Sept 2017.pdfAnnée universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS

Retour au blog

Commentaires


Laissez un commentaire

Tags

Recherche

Dernières publications

Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Posté 13/10/2017 par l'admin dans Actualités
Entretien avec M. Dzotossi KOUTODZO, formateur des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Posté 06/10/2017 par l'admin dans Actualités
Tenue des cahiers de texte à l’Université de Kara: Les responsables pédagogiques instruits
Année universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS
M. Mahomed N’GUESSAN, Maître de Conférences en Histoire en Côte d’Ivoire : «…C’est autour du souvenir que naissent et se forgent les nations »
Mme Emilie BADOUM, Doctorante en Biologie au Burkina Faso : « Nous avons pu rencontrer et échanger avec beaucoup de personnes issues de divers domaines »
Mme ALOUA, Chef Service Logement à l’Université de Kara: « Ce n’était pas facile pour nous, mais nous avons géré la situation »
Mme Diane GANDONOU, Assistante en Droit Public, Secrétaire Générale de l’Université de Parakou au Bénin : « C’est vrai qu’avec les discours, nous apprenons beaucoup de choses, mais j’ai beaucoup apprécié la chorale »
Mme Kuwèdaten NAPALA, Maître de Conférences en Histoire Université de Kara : « L’équipe a été très dynamique et je tiens vraiment à féliciter tous mes collaborateurs »