Blog
Cérémonie d’hommage à Daniel LAWSON-BODY à l’Université de Kara

Cérémonie d’hommage à Daniel LAWSON-BODY à l’Université de Kara

Un hommage a été rendu à feu Daniel Lawson-Body, le mardi 30 mai 2017 à l’Université de Kara. Initiée par le Fan Club Daniel Lawson-Body en collaboration avec le département de Lettres Modernes, cette manifestation avait pour but de célébrer la littérature à travers les œuvres de l’auteur disparu il y a deux ans. Pour la deuxième année consécutive, les étudiants et anciens étudiants qui ont connu et apprécié l’enseignant-chercheur et l’auteur, n’ont pas voulu être en marge de l’événement.
Cela fait déjà deux ans que M. Daniel Lawson-Body, enseignant-chercheur au département de Lettres Modernes de l’Université de Lomé, a quitté le monde des vivants, mais il reste gravé dans les mémoires des personnes qui l’ont connu, en particulier ses étudiants qui étaient séduits par sa manière d’enseigner, sa maîtrise de la littérature française, son éloquence et sa grande générosité à leur égard. Les étudiants et anciens étudiants du département de Lettres modernes de l’Université de Kara ont tenu à rendre hommage à cet homme multidimensionnel, au cours d’un après-midi culturel riche en activités. Selon M. Assoti KPATCHA, président du Fan Club Daniel Lawson-Body, cette manifestation en la mémoire de Daniel Lawson-Body est un moment de partage autour de la littérature. « C’est un devoir pour chaque être humain de poser un acte avant de partir et Lawson-Body l’a fait à travers l’écriture. C’est donc l’œuvre humaine et en particulier la littérature que nous célébrons », a-t-il souligné. La cérémonie en hommage à feu Daniel LAWSON-BODY est aussi une occasion pour les étudiants de se mettre en évidence les enseignements reçus en amphi grâce aux compétences diverses de tout le corps professoral du département.  

Pour la circonstance, il a été organisé un concours de déclamation de poèmes et d’exposés sur les romans de l’auteur à savoir La Déméninge, Damas et Peu d’épouses s’appellent Astrid. Les sujets d’exposés ont tourné autour de différentes thématiques. En ce qui concerne La Déméninge et Damas, les candidats devaient y retrouver les caractéristiques du nouveau roman, de l’autobiographie et de l’autofiction. Pour ce qui est de sa dernière œuvre Peu d’épouses s’appellent Astrid, les candidats avaient pour tâches de traiter des thèmes du sacrifice de l’amour et de celui de l’écriture cinématographique. A l’issue de cette compétition, les étudiants sélectionnés par un jury composé d’enseignants-chercheurs du département de Lettres modernes et d’enseignants de français des lycées de la ville de Kara, ont reçu par ordre de mérite des prix composé d’ouvrages des auteurs Daniel LAWSON-BODY et de Kouméalo ANATE.
« A travers cette cérémonie d’hommage à feu Daniel LAWSON-BODY, nous nous souvenons de lui chaque année et c’est aussi une occasion pour nous de relire ses œuvres dont les caractéristiques, pour la plupart, ressemblent à celles du nouveau roman. Nos remerciements vont à l’endroit des initiateurs pour la parfaite organisation de cet événement », a mentionné l’étudiante Dambé LAMBONI, qui a reçu le premier prix.
Satisfaits de l’organisation, les initiateurs espèrent voir cette initiative devenir un festival au cours duquel seront menées plusieurs activités pour la promotion de la littérature en général, et des œuvres de feu Daniel LAWSON-BODY en particulier.
La manifestation a été agrémentée par les prestations des humoristes du groupe Les Sénateurs du Rire et celles de l’artiste de la chanson, King Maz.
Cette rencontre a connu la présence de Mme Lawson-Body et de la directrice de la DASS, Mme Kuwèdaten NAPALA, maître de conférences en Histoire.







Hommages à Daniel Lawson.pdfCérémonie d’hommage à Daniel LAWSON-BODY à l’Université de Kara

Retour au blog

Commentaires


Laissez un commentaire

Tags

Recherche

Dernières publications

Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Posté 13/10/2017 par l'admin dans Actualités
Entretien avec M. Dzotossi KOUTODZO, formateur des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Posté 06/10/2017 par l'admin dans Actualités
Tenue des cahiers de texte à l’Université de Kara: Les responsables pédagogiques instruits
Année universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS
M. Mahomed N’GUESSAN, Maître de Conférences en Histoire en Côte d’Ivoire : «…C’est autour du souvenir que naissent et se forgent les nations »
Mme Emilie BADOUM, Doctorante en Biologie au Burkina Faso : « Nous avons pu rencontrer et échanger avec beaucoup de personnes issues de divers domaines »
Mme ALOUA, Chef Service Logement à l’Université de Kara: « Ce n’était pas facile pour nous, mais nous avons géré la situation »
Mme Diane GANDONOU, Assistante en Droit Public, Secrétaire Générale de l’Université de Parakou au Bénin : « C’est vrai qu’avec les discours, nous apprenons beaucoup de choses, mais j’ai beaucoup apprécié la chorale »
Mme Kuwèdaten NAPALA, Maître de Conférences en Histoire Université de Kara : « L’équipe a été très dynamique et je tiens vraiment à féliciter tous mes collaborateurs »