Blog
Les étudiants de l’UK outillés en connaissances numériques

Les étudiants de l’UK outillés en connaissances numériques

Dans le cadre du Programme Campus Citoyen, un atelier de formation sur le renforcement des capacités en compétences numériques s’est déroulé, le jeudi 06 juillet 2017, dans l’Amphi A droit du campus sud de l’Université de Kara.
A la cérémonie d’ouverture de la formation organisée à l’intention de tous les étudiants et tous les jeunes âgés de 18 à 35 ans, le président de l’Université de Kara, le Professeur Komla SANDA était représenté par le doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLESH), Monsieur Assogba GUEZERE.

Animée par Monsieur Philip WORNYO, formateur en compétences numériques de l’organisation «Compétences Numériques pour l’Afrique et Centum Learning Ltd » du Kenya, la formation initiée par Google, un moteur de recherche californien, s’inscrit dans le cadre de sa contribution à l’économie numérique croissante de l’Afrique. L’objectif est de permettre à un million de jeunes Africains (18 à 35 ans) d’acquérir des compétences et outils numériques pouvant les aider à être présents sur la toile, à créer des entreprises, créer du contenu, à comprendre la conception web, le développement d’applications et à être actifs sur les réseaux sociaux.  «D’ici à 2020, il y aura un demi-million d’internautes en Afrique, ouvrant de nouveaux horizons aux entreprises africaines et aux entrepreneurs numériques, mais les compétences numériques restent peu développées, et les économies africaines ont donc du mal à exploiter toutes les possibilités d’internet. C’est ce déficit que l’entreprise californienne espère combler en Afrique en investissant dans les talents tout en espérant que les personnes formées deviendront  des pionniers du numérique», a souligné M. WORNYO. Il  a poursuivi en exprimant sa satisfaction et sa profonde gratitude à l’ensemble de la communauté universitaire en ces termes : «nous sommes satisfaits de la manière dont s’est déroulée la formation. Nous avons pu aborder avec les étudiants, les différents aspects qui pouvaient leur permettre de se familiariser avec les outils informatiques et de pouvoir exploiter les opportunités d’emplois qu’offre le numérique. Vu l’enthousiasme des participants, nous pensons avoir atteint nos objectifs et nous sommes rassurés qu’ils pourront mettre en pratique ce qu’ils ont eu à apprendre. Nous saluons vivement la contribution des autorités universitaires et surtout l’appui personnel du président, le Professeur Komla SANDA, dans la réalisation et la réussite de cette formation».
A la suite de la formation, les participants ont soulevé un certain nombre d’inquiétudes touchant  la création, la gestion et l’hébergement d’un site, le problème lié à la connexion. A cet effet, le formateur a fait savoir à l’assistance qu’il existe aujourd’hui, surtout sur Google des plateformes accessibles à tous pour la promotion des activités des entrepreneurs qui veulent mieux se faire connaître. S’agissant de la question relative à la connexion internet, il a affirmé que cette situation connaîtra au fur et à mesure des améliorations.
Au sortir de la salle certains étudiants ont donné  leurs avis sur cette formation.  «Je considère que cette formation est importante pour nous en tant qu’étudiants. De nos jours, l’outil informatique, incontournable, participe à notre formation. Pour cela, c’est important que nous soyons formés à son utilisation et sensibilisés sur les opportunités que nous offre aujourd’hui le numérique. Au cours de cette formation, nous avons acquis un certain nombre de connaissances qui vont nous permettre, pour ceux qui sont entrepreneurs, de faire la promotion de leurs services et espérer gagner de l’argent par ce canal. Après cette formation, nous sommes motivés à utiliser les opportunités du numérique pour monter une affaire à travers le e-commerce, le commerce en ligne, dont le formateur a également fait cas », nous a confié Armande BLAKIME, étudiante en droit des affaires.  Pour sa part, Inoussa KPAKPATROU, étudiant en anglais, estime que : «Cette formation en compétences numériques est venue à point nommé. Nous avons appris à travers cette formation qu’il existe des opportunités d’emploi dans le domaine du numérique et cela nous soulage dans le contexte actuel où le marché de l’emploi devient serré. Savoir que par le numérique nous pourrons aussi bien gagner notre vie en exerçant des activités légales est rassurant pour nous qui serons bientôt à la recherche d’un emploi. Nous saluons l’initiative des autorités universitaires qui, en mettant en place le Programme Campus Citoyen, nous offrent des formations pratiques utiles pour notre insertion dans le monde du travail».
Il faut noter que la formation était faite en anglais et la traduction était faite par Monsieur Mabandine DJAGRI, enseignant-chercheur à l’Université de Kara, au département d’anglais.





Retour au blog

Commentaires


Laissez un commentaire