Blog
PARTENARIAT UK-APEEERTO

PARTENARIAT UK-APEEERTO

L’Université de Kara a signé une convention de partenariat avec l’Association de Promotion de l’Efficacité Energétique et des Energies Renouvelables du Togo (APEEERTO), ce mardi 30 mai 2017, à salle de réunion de la présidence. La cérémonie de signature a été présidée par le secrétaire général de l’Université, M. Pawoubadi PIDABI,  représentant le président de l’Université de Kara, en présence du Professeur Gnon BABA, doyen de la Faculté des Sciences et Techniques (FaST), du Professeur  Sabiba Kou’Santa AMOUZOU, directeur de la Recherche, de la Coopération et des Partenariats (DIRECOP) et de Mme Yawa GNAMA, présidente de l’APEEERTO.
La signature de cette convention a été saluée par le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques (FaST) qui trouve que cette initiative  vient à point nommé. La FaST se réjouit de cette signature de convention, parce qu’elle s’apprête à ouvrir un master en énergie renouvelable et habitat, en plus de la Licence  en physique appliquée énergie et habitat qui existe déjà. Ce qui fait de la FaST le premier bénéficiaire de cette convention. Le doyen affirme donc que ce partenariat  est un créneau qui sera exploité au profit des étudiants et de toute la communauté.
Mme Yawa GNAMA, la présidente de l’Association de Promotion de l’Efficacité Energétique et des Energies Renouvelables (APEEERTO), s’est dit quant à elle soulagée que cette signature ait lieu aujourd’hui avec l’Université de Kara, qui a, comme son association, pour vocation la formation des formateurs.  Les domaines d’action étant donc similaires, ce partenariat sert de canal à l’APEERTO pour apporter sa contribution, à la construction et à l’émergence de l’université qui, est un joyau pour la région de la Kara. L’APEEERTO dispose d’un grand programme de formation qui s’étalera de septembre à décembre. Ceci pour répondre au mieux aux besoins de l’Université de Kara,  précisément à ceux de la faculté des Sciences et Techniques (FaST).  
Le directeur de la Recherche, de la Coopération et des Partenariats (DIRECOP), le Professeur  Kou’Santa AMOUZOU était également présent à la cérémonie de signature,  pour accompagner les structures signataires de la convention et s’assurer que la coopération sera effective et bénéfique aux populations. «La DIRECOP est une structure que l’Université de Kara a mise en place pour faire le suivi de toutes les conventions de coopérations et de partenariats que l’Université de Kara aura à signer  avec  d’autres structures, sur les plans national, régional et international. Ceci  pour permettre une collaboration effective et visible avec les différentes institutions», a déclaré le directeur de la DIRECOP, avant de préciser : «d’autres partenariats sont en cours et ceux qui existaient seront redynamisés pour être utiles à l’Université».



Retour au blog

Commentaires


Laissez un commentaire

Recherche

Dernières publications

Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Inauguration du nouvel espace américain à l'UK
Posté 13/10/2017 par l'admin dans Actualités
Entretien avec M. Dzotossi KOUTODZO, formateur des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Renforcement de capacités des jeunes en développement personnel
Posté 06/10/2017 par l'admin dans Actualités
Tenue des cahiers de texte à l’Université de Kara: Les responsables pédagogiques instruits
Année universitaire 2017-2018: RENCONTRE D’INFORMATIONS DE LA DAAS AVEC LES ETUDIANTS
M. Mahomed N’GUESSAN, Maître de Conférences en Histoire en Côte d’Ivoire : «…C’est autour du souvenir que naissent et se forgent les nations »
Mme Emilie BADOUM, Doctorante en Biologie au Burkina Faso : « Nous avons pu rencontrer et échanger avec beaucoup de personnes issues de divers domaines »
Mme ALOUA, Chef Service Logement à l’Université de Kara: « Ce n’était pas facile pour nous, mais nous avons géré la situation »
Mme Diane GANDONOU, Assistante en Droit Public, Secrétaire Générale de l’Université de Parakou au Bénin : « C’est vrai qu’avec les discours, nous apprenons beaucoup de choses, mais j’ai beaucoup apprécié la chorale »
Mme Kuwèdaten NAPALA, Maître de Conférences en Histoire Université de Kara : « L’équipe a été très dynamique et je tiens vraiment à féliciter tous mes collaborateurs »